Pour l’hiver, comment préparer le sol de mon jardin ?

L’hiver est une saison difficile même pour votre jardin et pour qu’il puisse y survivre sans accroc, il faut que vous pensiez à en préparer le sol. Pour cela, des solutions existent comme l’apport d’amendements et d’engrais biologiques. Mais pour fertiliser le sol de votre jardin pour qu’il résiste à la chute des températures en toute sérénité, d’autres astuces peuvent être mises en œuvre. Lesquelles ?

Comment reconstituer l’humus ?

Si un sol est pauvre, c’est notamment parce qu’il manque d’humus, cette couche supérieure constituée grâce à la décomposition de la matière organique. Pour reconstituer l’humus, vous pouvez vous servir du Bois Raméal Fragmenté ou BRF mais vous pouvez aussi utiliser des engrais naturels issus de compost ou du fumier, etc. Grâce à ces apports, la couche supérieure du sol de votre jardin retrouvera son humidité et sa souplesse, ce qui favorisera une meilleure croissance de vos plantes et fleurs. Mais si le sol de votre jardin est aride, il vous faudra des amendements calcaires tels que la craie ou la dolomie. Pour un sol acide, ce sera plutôt de fumier, de compost ou d’engrais verts qu’il faut.

Comment améliorer ou engraisser la terre ?

Parfois, le problème vient du fait que le sol de votre jardin est trop travaillé ou au contraire, trop peu travaillé. Dans un cas comme dans l’autre, vous devez absolument restaurer les propriétés organiques du sol. Pour cela, la solution, c’est de pailler la terre à l’aide de déchets verts, de feuilles mortes ou de copeaux de bois. Ensuite, veillez à ne plus faire un labour profond, à ne plus utiliser de pesticides et à ne pas bêcher la terre trop en profondeur. Evitez la monoculture intense et mettez en place une rotation de culture.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.